Invités à une exposition, ces haïtiens disent ne plus rêver d’Haiti

Camille Calixte et Savio Metelix sont invités par le créateur israélien Muros Blandos. Ce dernier veut inviter au débat sur la migration au Chili avec son exposition disponible au musée de la Solidarité Salvador Allende jusqu’au 21 janvier.

Sur l’un des deux murs qu’ils ont peints, Calixte et Metelix devaient parler de leurs rêves et de leur pays d’origine. Ils ont répondu qu’ils n’avaient plus de rêves pour Haiti, que la nuit, ils ne rêvaient pas de leur pays d’origine mais du Chili et de l’opportunité d’amener leur famille dans ce pays. Aussi, symboliquement, Calixte et Metelix ont peint un bateau.

L’exposition regroupe des œuvres d’artistes de différents endroits : entre autres, Pia Arke (Danemark-Groenland) le chilien Sebastián Calfuqueo, le vénézuélien Javier Téllez, Vladimir Tomic (Bosnie) et l’israélien vivant à Londres Oreet Ashery.

source: loophaiti.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *