Qui est Anabela Abreu, la nouvelle Directrice de la Banque Mondiale ?

Hier lundi, Anabela Abreu s’est installée dans le fauteuil de directrice de la Banque Mondiale en Haïti.
Selon Jorge Familiar, vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Amérique Latine et les Caraïbes, « ses priorités seront de continuer à mettre en œuvre le programme de la Banque Mondiale en Haïti afin de soutenir les efforts du pays pour réduire la pauvreté, promouvoir des opportunités pour tous, générer des emplois. Elle est également chargée de coordonner les efforts de la Banque avec ceux de la communauté internationale en appui au pays ».
Mais qui est Anabela Abreu ?
Voilà en 6 points, comment la Banque Mondiale présente celle qui remplace à ce poste Marie Barton-Doc.
1-Portugaise, Anabela Abreu, a été désignée directrice de la Banque mondiale pour Haïti en septembre 2017.
2-Auparavant, Mme Abreu était Country Manager pour le Panama et a occupé divers postes, notamment: Country Manager pour la Bosnie-Herzégovine dans la région Europe et Asie centrale; directrice de pays pour le Guatemala en Amérique centrale; directrice sectoriel pour la santé en Asie du Sud; ainsi que spécialiste principal en santé publique en Amérique latine et dans les Caraïbes.
3-Elle a d’abord rejoint la Banque en 1996 en tant que consultante en développement humain et social.
4- Tout au long de sa carrière de plus de 20 ans, 17 ans ont été consacrés au développement dans plus de 15 pays (par exemple, l’Argentine, le Brésil, le Venezuela, l’Angola, le Mozambique, l’Inde, le Pakistan, l’Afghanistan, le Bangladesh, le Népal).
5-Avant de rejoindre la Banque mondiale en 1994, Abreu était professeure adjoint à l’Université de Lisbonne et directrice adjointe de l’Institut d’hygiène et de médecine tropicale de Lisbonne. Abreu a également travaillé comme consultante pour plusieurs organisations internationales et a travaillé comme médecin à Lisbonne.
6-Abreu a obtenu un doctorat en Administration des services de santé de l’Université de Pittsburgh; un diplôme d’études supérieures en santé publique et médecine tropicale; et un diplôme en médecine de l’Université de Lisbonne.

Source: loophaiti.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *