La Croix-Rouge a construit exactement 6 maisons en Haïti avec 500 millions de dollars de dons

La Croix-Rouge a promis à Haïti d’aider à construire des maisons à la suite du tremblement de terre de 2010 qui a dévasté la région.

Ils ont promis de construire des centaines de milliers de maisons pour les personnes qui se sont retrouvées sans abri à la suite du tremblement de terre destructeur, mais ils ont échoué massivement. En fait, à ce jour, ils n’ont construit que six maisons malgré le fait qu’environ un demi-milliard de dollars ont été donnés.

130 000 maisons promises, seulement 6 maisons construites

Les plans de la Croix-Rouge sont tombés à l’eau alors qu’ils promettaient de construire 130 000 maisons pour accueillir les survivants du tremblement de terre. De nombreuses personnes se sont retrouvées sans rien à la suite de l’énorme séisme qui a ravagé l’île. Les gens du monde entier ont offert leur soutien aux victimes, mais dû à de nombreuses erreurs ; les plans de construction des maisons ont dû stopper net. Pire encore, beaucoup de gens redoutent désormais que les maisons vont être construites.

De nombreuses régions ont été dévastées par le tremblement de terre et doivent encore être reconstruites. Le tremblement de terre a obligé de nombreuses personnes à vivre dans des cabanes qui avaient été construites à la hâte à partir de tous les débris qui pouvaient être ramassés. Beaucoup de gens n’ont pas accès à de l’eau propre, tandis que d’autres luttent pour obtenir de l’eau polluée.

Des notes de service divulguées révèlent de nombreuses erreurs commises par la Croix-Rouge

Il y a eu des fuites de notes de service de la Croix-Rouge qui montrent combien d’erreurs ont été réellement commises par ces ONGs. Ces erreurs ont entravé la construction des maisons et il semblerait qu’elles auraient toutes pu être évitées s’il y avait eu une meilleure gestion et une meilleure planification au sein de la Croix-Rouge. D’anciens employés embauchés pour travailler sur le projet ont dit que le personnel avait été recruté à l’époque et qu’ils étaient incapables de lire le créole ou le français. Cela signifiait que beaucoup d’entre eux n’avaient pas été capables de travailler correctement dans leur environnement.

La directrice de l’époque était Judith St. Fort et dans une note de service datant de 2011, elle a parlé de la façon dont les gestionnaires responsables de l’opération avaient fait des remarques très dérangeantes au sujet des employés haïtiens. Dans un rapport, elle a fait part de ses préoccupations au sujet de l’opération en Haïti et a déclaré qu’ils avaient besoin d’un bon leadership sur le terrain afin d’être en mesure d’opérer efficacement. Elle a également mis l’accent sur de nombreuses questions et préoccupations de son dernier voyage, toutes de sérieuses préoccupations au sujet du leadership qui faisait défaut.

La Croix-Rouge a fait une déclaration mais les autochtones ont perdu foi en elle

Malgré les nombreux échecs de la Croix-Rouge, elle reste la principale organisation caritative vers laquelle beaucoup de gens se tournent après avoir souffert de crises humanitaires.

L’entreprise a publié une déclaration disant que “Comme beaucoup d’organisations humanitaires intervenant en Haïti, la Croix-Rouge américaine a rencontré des complications liées aux retards dans la coordination gouvernementale, aux disputes sur la propriété foncière, aux délais des douanes haïtiennes, aux défis de trouver du personnel qualifié qui manquait et était en forte demande, et à l’épidémie de choléra, parmi d’autres défis”.

Il est indéniable que la confiance dans la Croix-Rouge a été ébranlée à la suite du rapport qui laisse entendre que les dons ont été dilapidés et que la promesse de construire des maisons n’a pas été tenue. Beaucoup de gens ont demandé que les gens ne fassent pas de dons à la Croix-Rouge, mais plutôt à des organisations haïtiennes. Après le tremblement de terre, environ 9 milliards de dollars ont été promis pour aider à reconstruire le pays et à réhabiliter la population. Environ 55 000 Haïtiens vivent encore dans des tentes ou des abris de fortune, les critiques disant que l’argent n’a pas été utilisé pour améliorer Haïti.

source: Disclose.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *