La sénatrice Dieudonne Luma en froid avec la ministre du tourisme

Dieudonne Luma Etienne, vice-présidente de la commission Culture et Tourisme du Sénat de la République est vraisemblablement très remontée contre la ministre du Tourisme, Mme Colombe Emilie Jessy Menos, en témoigne une lettre datée du 4 avril 2018 de la sénatrice à l’attention de la ministre.

Dans cette lettre, la sénatrice du Nord proteste, au nom de ceux qu’elle représente, contre un traitement décevant de la part du Ministère du Tourisme à l’endroit des gens du Nord suite à une situation « chaotique » qui serait survenue au Parc National Historique (Citadelle-Sans Souci-Ramiers) durant la semaine sainte.

« Faisant suite au chaos qui a régné lors de la semaine sainte au Parc National Historique (Citadelle-Sans Souci-Ramiers) où ce pèlerinage patriotique s’est transformé en une anarchie totale, les gens du nord et particulièrement ceux des communes de Milot, de Dondon, et de la Plaine du Nord que je représente au parlement, protestent énergiquement contre ce traitement que le Ministère du tourisme a réservé à ce haut  lieu de mémoire », entame la sénatrice dans cette lettre.

Plus loin, elle poursuit : « Par votre nonchalance, ce pèlerinage patriotique réunissant les haïtiens provenant de tous les coins et recoins du pays, s’est transformé en une mauvaise expérience pour ces milliers de visiteurs locaux. Or, dans vos discours et vos sorties médiatiques, vous ne cessez de faire la promotion d’un tourisme local accessible à tous, ce qui contraste fortement avec les faits. »

Dans la foulée, la sénatrice questionne le positionnement du Ministère en question vis à vis des initiatives enclenchées dans le département qui l’a mandatée. Ainsi la lettre évoque-t-elle une probable inadéquation entre les actions du Ministère du tourisme et la vision du gouvernement pour ce secteur. Elle se demande, entre autres, si cela résulte d’une incompréhension de la valeur touristique réelle du Parc Historique National pour la relance du secteur touristique haïtien.

La lettre dans son intégralité

 

source: loophaiti.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *