« 21 punaises » contre le Sida: le prophète Dorilas invité au Parquet…

Le pasteur Marckenson Dorilas, qui recommandait à ses fidèles souffrant du VIH/Sida 21 punaises de lit pour traiter leur maladie, est invité à se présenter, mardi 11 septembre à 11h du matin, au parquet de la Croix-des-Bouquets.

Cette invitation est envoyée suite à ses dernières interventions en l’Eglise Les envoyés de Dieu où il recommanda, aux fidèles d’une assemblée souffrant (affirme-t-il) du sida, un traitement contre cette maladie qui fait, chaque année, des milliers de morts dans le monde.

« Dans l’assemblée, 43 jeunes femmes et 25 jeunes garçons souffrent du sida, avait lâché l’homme de foi, chef de l’Eglise de Dieu Les Envoyés sis à Clercine 14, avant de proposer sa prescription. « À ceux qui en souffrent, poursuit-il dans son message, vous aurez besoin d’une patte d’aloe et de rakèt épluchés, une boite à lait carnation, de gingembre marron et de gingembre piqué, d’une pate dentifrice Colgate, d’une boîte d’allumettes et… 21 punaises (de lit, ndlr). Le tout à préparer dans un blender ».

Cette vidéo a fait le tour du web et lui vaut d’être reconnu sous le sobriquet « Nèg pinèz la ». Une autre vidéo, parmi tant d’autres partagées par l’internaute Wendy Phele, montre une femme fouler l’estrade de l’église pour témoigner devant l’assemblée que le traitement du pasteur semble porter ses fruits. Elle dit avoir fait son test et se dit guérie.

Le ministère de la Justice n’a pas tardé à réagir.

« Cette invitation vous est adressée, dit la note du Parquet du Tribunal civil de la Croix-des-Bouquets, pour discuter autour de l’exercice de votre ministère de prophète, des conditions légales de cette expertise rendue publique et du fonctionnement réglementaire de votre congrégation au regard du respect dû à la santé des citoyens, conformément aux prescrits de l’article 19 de la constitution de 1987 amendée le 9 mai 2011 ».

Le religieux, qui s’autoproclame « Le prophète » et dont les cultes rappellent bien les pratiques du vodou, est prié de se munir de tous les documents justificatifs qui l’habilitent à exercer cette fonction.

Dorilas est sévèrement critiqué sur le web pour avoir dupé ses fidèles avec ses déclarations trompeuses et des prédications qui abrutissent les membres de son église, dénigrent et humilient les femmes. Il déclara, devant une assemblé, « que les Pentecôtistes servent le « diable », pas Jésus, que les protestants sont ingrats, qu’il est lui-même un choisi de Dieu.

Son interpellation tombe à pic : il devait clarifier pour l’opinion publique si ses sorties sont juste de l’humour ou autre chose.

 

 

source : loophaiti.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *